Cartographie du Lubéron

L'immobilier au coeur de la Provence


Carte du Luberon

Au coeur du Luberon

Le LUBERON est avant tout un massif qui comprend plusieurs « montagnes » dont les principales sont communément appelées le Petit Luberon et le Grand Luberon.

Le Petit Luberon correspond au triangle Cavaillon, Apt, Lourmarin, au sud de la vallée du Calavon qui le sépare des monts de Vaucluse. Ce triangle, situé dans la partie du massif à l'ouest de la combe de Lourmarin, commence à une hauteur de 110 mètres et culmine à une hauteur de 727 mètres.

C'est la rivière de l'Aiguebrun traversant le massif du nord au sud qui sépare le Petit Luberon du Grand Luberon. Celle-ci a creusé une combe que l'on nomme la combe de Lourmarin.

Le Grand Luberon, où culmine le Mourre Nègre (1 125 mètres), est la partie principale du massif tant en taille qu'en longueur et largeur. Le Calavon, dont la vallée se situe au nord du Petit Luberon, borde aussi une partie du Grand Luberon alors que la Durance contourne le massif par le sud.

Les villes et villages réunis dans un secteur géographique couvert par notre agence se situent au cœur et sur le tracé de ce massif et ont fait la renommée du Luberon.br/> Partons ensemble à la découverte de ces villages

Apt

Altitude 230 m
12 325 habitants appelés Aptésiens, Aptésiennes

Une rue d'Apt dans le Luberon

Fondée sur ordre de Jules César sur la Via Domitia vers 45 avant JC, son nom latin est Apta Julia. Située au cœur du Parc naturel régional du Luberon, entre Monts de Vaucluse et montagne du Luberon, Apt a obtenu le classement « site remarquable du goût ». Elle est aussi la capitale mondiale du fruit-confit, célèbre également pour ses faiences. La ville abrite la cathédrale Sainte Anne, au cœur de la rue piétonne dans le quartier historique et est classée monument historique. Anne d’Autriche qui vouait un culte à Sainte Anne vient à Apt en visite en 1660.

Auribeau

Altitude 596 m
74 habitants appelés Auribelliens, Auribelliennes

Vue aérienne du village d'Auribeau dans le Luberon

Auribeau est situé sur les contreforts du Grand Luberon. L’aiguebrun, cours d’eau du massif du Luberon prend sa source sur la commune. A partir du village, deux sentiers permettent l’accès au point culminant du Luberon, le Mourre-Nègre, à 1125m d'altitude.

Bonnieux

Altitude 420 m
1 376 habitants appelés Bonnieulais, Bonnieulaises

Vue aérienne du village de Bonnieux dans le Luberon

Bonnieux se situe sur le versant nord du massif du Luberon, entre le Grand et le Petit Luberon, face au village de Lacoste. Le village connut une période très prospère du temps où la région du Comtat Venaissin appartenait aux Papes, de belles demeures datant du XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle furent le lieu de résidence de plusieurs évêques et témoignent de cette époque.

Buoux

Altitude 470 m
103 habitants appelés Buouxiens et Buouxiennes

Vue aérienne des alentours de Buoux dans le Luberon

Le territoire de la commune est situé au cœur du Luberon, massif qui culmine à 1 124 mètres d'altitude et constitue une barrière naturelle entre la vallée de la Durance et celle du Calavon. Il est traversé par la vallée de l'Aiguebrun, non loin de la combe de Lourmarin. Buoux est surtout célèbre pour son fort , haut lieu de la résistance Vaudoise et demeure des Seigneurs de Buoux ; il ne reste du fort aujourd’hui que des ruines en cours de restauration. Le village est aussi connu pour ses falaises offrant de nombreuses voies d'escalade.

Caseneuve

Altitude 580 m
508 habitants appelés Caseneuviens, Caseneuviennes

Le village de Caseneuve dans le Luberon

Caseneuve est situé face au flanc nord du grand Luberon et est protégé par son château forteresse construit par les seigneurs de Caseneuve au XIème et XIIème siècles. A l’entrée du village, un bel édifice ogival orné d’un Christ polychrome est l’œuvre des compagnons du tour de France et reste le plus grand oratoire de Provence.

Gargas

Altitude 420 m
2 863 habitants appelés Gargassiens, Gargassiennes

Les carrières d'ocre de Gargas dans le Luberon

Gargas est un village placé sur la Route des ocres, entre Roussillon et le Colorado Provençal. Le village est dominé par la colline arrondie de Perréal et constitue un site historique et géologique important, classé en réserve de biosphère par l’UNESCO. Un riche patrimoine industriel ocrier remontant à la fin du XIXe siècle est visible encore aujourd’hui, c’est d’ailleurs le dernier village en Europe où l’ocre est encore exploitée. Parmi les vestiges ocriers, les mines de Bruoux et l’ancienne usine de la Choque.

Goult

Altitude
1 142 habitants appelés Goultois

Le village et les restanques de Goult dans le Luberon

Le village est perché sur une colline au cœur de la vallée nord du petit Luberon, on peut y admirer un château et un moulin reconstitué. Le village abrite le conservatoire des terrasses de cultures qui s’étend sur cinq hectares. Ces terrasses nommées par les provençaux « restanques » ou « bancau » ont été construites dans un amphithéâtre naturel, protégé du mistral et du gel par son exposition plein sud, à proximité du village. Les cultures en terrasse associent l’eau, la terre et la pierre.

Gordes

Altitude 370 m
1 946 habitants appelés Gordiens, Gordiennes

Vue aérienne du village de Gordes dans le Luberon

Perché sur un rocher, le village est classé parmi les plus beaux villages de France grâce à son patrimoine riche et varié : deux abbayes dont la très célèbre abbaye de Sénanque datant du XIIème siècle, demeure des moines Cisterciens qui produisent miel, essence de lavande et liqueur ; de très nombreux hameaux anciens, plusieurs moulins à eau et à vent et plusieurs centaines de cabanes en pierre sèche ou bories autrefois utilisées par les bergers et les chasseurs.

Joucas

Altitude 263 m
324 habitants appelés Joucassiens, Joucassiennes

Vue sur le toit de l'église de Joucas et ses alentours

Situé entre deux des « plus beaux villages de France », Gordes et Roussillon, Joucas est un petit village perché des monts de Vaucluse, face à la vallée nord du petit Luberon et protégé du mistral par son orientation plein sud vers le Luberon. On peut y admirer à loisir la très belle vue qui s’offre au regard sur la plaine et les collines d’ocres de Roussillon et flâner dans les ruelles caladées typiques de la Provence

Lacoste

Altitude 320 m
408 habitants appelés Lacostois, Lacostoises

L'ancien chateau de Lacoste dans le Luberon

Le village est posé sur le flanc nord d'un contrefort du petit Luberon et bénéficie d'une exposition nord (face au mistral) et est (soleil levant) avec son ancien château au sommet. Cette position lui offre, depuis le château, une superbe vue sur la plaine de Bonnieux, le Mont Ventoux et les Alpes. Lacoste est le village qui abrite le château résidence du célèbre Marquis de Sade, qui y trouva refuge en 1771 alors qu’il fuyait Paris et les nombreux scandales provoquées par ses mœurs libertines et ses ouvrages érotiques. Le château, qui date du XIème siècle en partie en ruine, appartient au couturier Pierre Cardin qui le restaure et organise chaque été un festival culturel dans l’enceinte des remparts.

Lioux

Altitude 315 m
248 habitants appelés Liouxois, Liouxoises

Le village de lioux, au pied des falaises du Luberon

Lioux est un petit village au nord d'Apt et au pied Sud des plateaux des monts de Vaucluse. Le village est au pied de la « falaise de la Madeleine » (orientée nord-est/sud-ouest) longue de 7 kilomètres , d'une hauteur culminant à 80 mètres. C’est une imposante et magnifique falaise de calcaire gris, falaise qui contrairement à celle de Buoux n’est pas ouverte à l’escalade.

Menerbes

Altitude 244 m
1 005 habitants appelés Ménerbiens, Ménerbiennes

Le village de Menerbes dans le Luberon

Ménerbes est bâti sur un éperon rocheux du Luberon, entre Oppède à l'ouest et Lacoste à l'est, patrimoine historique riche que l’on découvre au travers des ruelles du villages, le dolmen de Pichouno marque des temps préhistoriques, l’abbaye de Saint Hilaire ancien couvent de Carmes, l’imposante citadelle du XIIème et XVIème siècle. De magnifiques demeures anciennes ont été restaurées pour leur redonner leur noblesse d’antan ; de nombreux artistes ont d’ailleurs résidé à Ménerbes (Picasso, Nicolas de Staël…).

Murs

Altitude 500 m
411 habitants appelés Mursois, Mursoises

Le village de Murs dans le Luberon

Murs se trouve au cœur de la partie occidentale des monts de Vaucluse, à mi-chemin de la départementale reliant Apt à Carpentras. Le village abrite un château du XVème siècle ainsi que la maison natale du compagnon d'arme du célèbre Henri IV : le brave Crillon transformée aujourd’hui en musée préhistorique. Autre curiosité du village : un long mur en pierre sèche de 25 kilomètres appelé Mur de la Peste, construit en 1771 pour protéger le Comtat Venaissin de l’épidémie de peste venue de Marseille.

Roussillon

Altitude 343 m
1 323 habitants appelés Roussillonnais , Roussillonnaises

Le village de Roussillon dans le Luberon

Roussillon est situé au cœur de la vallée nord du Luberon, entre le « petit » Luberon et les monts de Vaucluse. Roussillon est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées depuis la fin du XVIIIème siècle et ont employé mille personnes jusqu'en 1930. Situé au coeur du plus important gisement ocrier du monde, Roussillon doit sa célébrité à ses magnifiques falaises et à ses impressionnantes carrières d'ocre. Ces carrières ont été exploitées dès la fin du XVIIIème siècle jusqu’en 1930. Les rouges, les jaunes et marrons se déclinent avec contraste au milieu des riches pinèdes verdoyantes. Un patrimoine naturel à découvrir au Conservatoire des Ocres et des Pigments Appliqués, installé dans une ancienne usine d'ocre.

Rustrel

Altitude 422 m
733 habitants appelés Rustreliens, Rustreliennes

Les carrières d'ocre à ciel ouvert de Rustrel dans le Luberon

Rustrel est un village situé au nord d'Apt et au pied des Monts de Vaucluse dominé par un beau château datant du XVIIème siècle. Ses carrières d'ocre à ciel ouvert, autrefois exploitées , ont fait sa richesse et continue par le biais du tourisme avec celles du "Colorado Provençal". Ses sentiers en terre permettent de découvrir des falaises érodées appelées Colorado Provençal comprenant plus de 20 teintes d'ocre, des cheminées de fée.

Saignon

Altitude 450 m
1 016 habitants appelés Saignonnais, Saignonnaises

UNe place du village de Saignon dans le Luberon

Saignon est limitée au nord par le Calavon, au sud par le plateau des Claparèdes et les contreforts du Luberon, et traversée par un petit torrent, le Rimayon. Le village est construit sur un éperon rocheux autour de trois édifices : la chapelle castrale confondue avec le rocher qui est le signe d’identification du village, la tour de l’horloge et l’église. Par temps clair, on peut aperçevoir le mont Ventoux, la montagne de Lure, les Alpes de Haute Provence.

Sault

Altitude 760 m
1 359 habitants appelés Saltésiens, Saltésiennes

Vue aérienne des champs de lavande aux alentours de Sault dans le Luberon

Le village se trouve à l'est du mont Ventoux et au nord-est des Monts de Vaucluse. Il est posé sur un plateau calcaire en limite du plateau d'Albion, entre pierres, forêts et champs de lavande. Sault est une des étapes majeures de la Route de la Lavande (champs de lavande, distilleries, animations estivales autour de la lavande). C’est aussi le point de départ pour l'ascension du Mont Ventoux.

Saint Saturnin les Apt

Altitude 350 m
2 729 habitants appelés Saturninois, Saturninoises

Le moulin à vent de Saint Saturnin les Apt dans le Luberon

Le village de Saint-Saturnin-lès-Apt est adossé à un des flancs des Monts de Vaucluse, face à la vallée nord du grand Luberon. Saint Saturnin les Apt est un gros "village" du Luberon adossé à un rocher sur lesquels on peut admirer deux moulins à vent du XVIIème siècle, emblèmes du paysage provençal et immortalisés par Alphonse Daudet ainsi que les vestiges d'un château médiéval. Le village regroupe une trentaine de hameaux et de nombreuses bories et aiguiers à découvrir au fil des promenades.

Saint Martin de Castillon

Altitude 486 m
752 habitants appelés Saint Martiniens, Saint Martiniennes

Le village de Saint Martin de Castillon dans le Luberon

Le village de Saint Martin-de-Castillon est un village perché des Monts de Vaucluse, en face de la montagne du Grand Luberon. C’est une commune rurale que son dénivelé de 800 m a classé en zone montagne.

Villars

Altitude 300 m
785 habitants appelés Villarsois, Villarsoises

L'église du village de Villars dans le Luberon

Le village de Villars est posé sur une colline détachée des flancs des Monts de Vaucluse, dans la vallée nord du grand Luberon et est constitué de onze hameaux aux ruelles étroites, aux fontaines, lavoirs, oratoires. Villars est aussi le pays du peintre Paul Guigou, né en 1834.

Viens

Altitude 610 m
617 habitants appelés Viensois

Le village de Viens dans le Luberon

Le village de Viens est un village médiéval perché sur la partie sud des Monts de Vaucluse et tourné face au massif du Luberon, sur la hauteur entre Apt et Céreste. Au sud et à l'est de la commune, se déroulent deux vallées. Le village est ceinturé de remparts édifiés entre les XIème et XIIIème siècles avec de belles demeures du XIIIème siècle telle la maison de Monier de la Quarrée-Montauciel, son château, le four communal.